Les rapports entre locataires et propriétaires bailleurs sont encadrés par la loi, en particulier pour ce qui concerne les réparations à réaliser dans un logement.

D’une manière générale, le rôle du propriétaire bailleur consiste à entreprendre les réparations nécessaires à la bonne utilisation du logement, par exemple à remplacer un tableau électrique défectueux, un radiateur cassé ou encore une chaudière individuelle irréparable.

Pour ce qui concerne le locataire, il effectue les menues réparations et celles d’entretien courant, par exemple le maintien en état de propreté du logement, les raccords de peinture, le remplacement des ampoules, le ramonage des conduits de cheminée ou encore l’entretien d’une chaudière individuelle au gaz par exemple.

La liste des réparations incombant au locataires sont reprises dans un décret du 26 août 1987 qui fait référence en la matière.

Pour ceux qui seraient rebutés par de la lecture juridique et pour éclaircir un peu plus les prérogatives de propriétaires bailleurs et des locataires, une initiative a été prise en 2017 par le ministère du Logement et de l'habitat durable avec la publication d'un guide détaillant pièce par pièce les travaux qui relèvent de la responsabilité du propriétaire d'un logement et ceux qui sont du ressort du locataire.