Agence immobilière à Strasbourg : vente, achat et location appartement Strasbourg, maison, immobilier neuf & gestion locative - Beausite Immobilier
  03 88 24 47 15

Immobilier : chauffez, ventilez et isolez votre logement pour prévenir les moisissures !

Immobilier : chauffez, ventilez et isolez votre logement pour prévenir les moisissures !

Dans cet article, un sujet particulièrement sensible : les moisissures dans un logement. Alors qu'une information complète sur ce phénomène et une prise de conscience de ce qu'il faut entreprendre pour les éviter permet la plupart du temps de résoudre les difficultés, l'apparition de moisissures peut devenir un motif de discorde entre propriétaires et locataires. Explications.

On découvre parfois des moisissures derrière une armoire, derrière une tête de lit ou derrière le dossier d'un canapé. On découvre parfois des moisissures au plafond ou sur les murs. Pas de panique ! Les moisissures sont un phénomène naturel ayant des causes précises et qui peut être combattu. Comment apparaissent les moisissures et pour quelles raisons ?

Une mauvaise ventilation du logement

Les moisissures sont en réalité des champignons, des organismes vivants. Les bactéries et les corps des champignons qui se développent pour aboutir à l'état de moisissures sont des organismes présents dans l’air. On comprend alors immédiatement que lutter contre les moisissures commence par ventiler et aérer quotidiennement son logement afin de renouveler l'air à l'intérieur de chez soi.

Le manque de ventilation est la première source d'apparition de moisissures à la maison. Par conséquent, il est crucial d’aérer chaque pièce de son logement. A l'agence, nous conseillons à tous nos locataires d'ouvrir chaque jour leurs fenêtres, aussi bien dans les pièces de vie que dans les pièces d'eau, y compris lorsque les températures chutent en hiver, afin d'évacuer l'air vicié. Et si la salle de bains ou la cuisine sont aveugles, il ne faut pas hésiter à laisser l'air humide s'évacuer par la chambre, le salon ou le couloir, tout en aérant, faute de quoi la vapeur d’eau se condensera inévitablement sur les murs et le plafond pour créer des moisissures. Un mot d'ordre, donc : ventiler !

Pour favoriser la ventilation de l'air dans les pièces d'eau en particulier, une solution complémentaire à la ventilation naturelle peut être envisagée : installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Toutefois, ce mécanisme n'est pas suffisant et ne saurait se substituer à l'ouverture quotidienne des fenêtres.

Trop d'humidité dans le logement

Comme tout champignon qui se respecte, il adore l'humidité. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles les moisissures apparaissent d'abord dans la salle de bains, la salle d'eau ou la cuisine. Par conséquent, pour éliminer les moisissures, posez-vous d'abord la question de savoir si votre logement est humide, et pourquoi :

Avez-vous une infiltration d'eau chez vous ?
Provient-elle de l'appartement de votre voisin au-dessus de chez vous ?
D'une canalisation commune de votre immeuble ?
D'une façade extérieure ?
D'une toiture endommagée dans votre maison ?
Ventilez-vous suffisamment votre salle de bains et votre cuisine après usage ?

En cas de suspicion d'un problème dans votre logement, demandez conseil à votre assurance multirisques pour vous faire dépanner et faites appel à un professionnel pour résoudre la cause de l'humidité chez vous.

Un manque de chauffage du logement

Quand un appartement ou une maison sont froids et humides, les moisissures prolifèrent à l'endroit où elles trouvent un résidu de chaleur. C'est pourquoi il est nécessaire de chauffer chaque pièce de son logement sans exception, de manière suffisante pour y maintenir une certaine température et de manière continue et régulière dans le temps… même en cas d'absence prolongée pendant un voyage, un déplacement professionnel et fêtes de fin d'année !

Les remontées par capillarité

Les remontées capillaires sont le signe d'un défaut d'étanchéité ou d'isolation en-dessous de votre logement, souvent combiné à un manque de chauffage et de ventilation de la part de l'occupant. Elles apparaissent notamment dans des appartements ayant des murs confrontés à l'extérieur ou encore positionnés au rez-de-chaussée, juste au-dessus d'un garage non-chauffé ou de caves par exemple. Pour évacuer ce risque, il faut d'une part isoler les murs ou les sols froids par l'intermédiaire d'une entreprise spécialisée et agréée et d'autre part chauffer et ventiler le logement.

En Alsace, un cas fréquent se présente dans des constructions faites en grès des Vosges. Car si ces constructions sont très appréciées pour leurs murs épais qui conservent la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, ils peuvent aussi provoquer des remontées par capillarité en l'absence de chauffage suffisant dans toutes les pièces, de ventilation et d'aération quotidienne, avec à la clé des murs qui suintent, de la buée voire de l'eau sur les vitres et une humidité dangereuse pour la santé. Le logement devient alors une véritable éponge : lorsque les températures chutent en hiver et qu'un appartement n'est pas chauffé suffisamment (qu'il s'agisse d'ailleurs d'un immeuble ancien ou d'un immeuble neuf aux dernières normes énergétiques), la condensation humide se forme et reste coincée dans le logement, ce qui provoquera à terme des champignons. C'est ce qu'on appelle le point de rosée.

Plus d'informations.