Beausite Immobilier © - Agence immobilière Strasbourg : location appartement, maison & vente immobilière - 03 88 24 47 15

 

Alors que se profilent les examens de fin d'année pour les étudiants, les vacances estivales avec en point de mire la rentrée scolaire et les mutations professionnelles, locataires et propriétaires vont passer par une étape importante de la location d'un bien immobilier : l'état des lieux.

Dans un précédent billet, nous vous expliquions comment se déroule la restitution du dépôt de garantie qui est étroitement liée à l'état des lieux effectué à la sortie du locataire. Mais au juste, en quoi consiste un état des lieux et à quoi le locataire doit-il porter un soin particulier pour qu'il se passe au mieux ?


Définition

Après la signature du contrat de location, locataire et propriétaire se retrouvent dans le bien loué en vue de réaliser un état des lieux d'entrée le décrivant aussi précisément que possible. Il est généralement combiné à la remise des clés aux locataires.

Plus tard, à la sortie du locataire, un état des lieux de sortie sera réalisé à son tour dont l'objet sera de comparer l’état du logement à quelques mois ou quelques années d'intervalle.

En cas de dégradations durant cette période de location, la comparaison entre les états des lieux d'entrée et de sortie permettra de déterminer qui du locataire ou du propriétaire devra assumer les réparations nécessaires et quel sort sera dévolu au dépôt de garantie versé par le locataire à son entrée dans les lieux.

Un état des lieux doit obligatoirement être effectué de manière contradictoire, en présence des deux parties prenantes au contrat de location que sont le locataire et le propriétaire. Il doit être réalisé en l'absence des effets personnels du locataire (meubles, linges et affaires, nourriture, etc.) ou du propriétaire.


Ce qu'il faut faire pour préparer son état des lieux

De la même manière qu'il doit entretenir régulièrement son logement, le locataire a également l'obligation de le rendre à la sortie tel qu'il l'a trouvé à l'entrée. Entretien du logement, menues réparations à la charge du locataire et état des lieux de sortie sont donc intimement liés. Quelques conseils et astuces pour préparer votre état des lieux.

Dans un premier temps, relisez l'ensemble des prérogatives du locataire dans notre article sur les obligations du locataire et la liste des réparations locatives ou reportez-vous aux textes de lois en vigueur. Ensuite, soyez attentifs aux points suivant :


a) le locataire doit entretenir correctement son logement
:

D'une manière générale, pensez à nettoyer les sols de votre logement (y compris les plinthes poussiéreuses), à épouster les étagères sales, les prises et les interrupteurs électriques, à nettoyer poignées, clenches et cadres de portes, à laver les vitres et les cadres de fenêtres, à nettoyer les bouches d'aération et de VMC.

Dans un logement meublé, pensez en particulier à aspirer les miettes et les poussières sous les canapés, les coussins, le lit et le matelas.

Dans la cuisine, pensez à nettoyer à fond les plaques de cuissons (traces de brûlures, projections, etc.), le four (façades intérieure et extérieure, plaques et grilles), la hotte (remplacement des filtres), le réfrigérateur et ses compartiments au vinaigre blanc et le congélateur après l'avoir dégivré, ainsi que tous les appareils électroménagers.

Pensez également à retirer le calcaire et les dépôts sur la robinetterie, les mousseurs, les siphons, l'évier, les égouttoirs et les faïences.

Dans la salle de bains, pensez à retirer le calcaire et les dépôts sur la robinetterie, les mousseurs, les siphons, les bondes, les parois de douche, le lavabo, la baignoire, à remplacer un flexible qui fuit ou un pommeau entartré, à détartrer et désinfecter les toilettes, la cuvette et l'abattant et à nettoyer les miroirs et le sèche-serviette.

Dans une maison inviduelle, prenez soin des espaces verts qui doivent être entretenus et n'oubliez pas non plus de nous transmettre les attestations d'entretien anuel et obligatoire de votre chaudière individuelle, de vos conduits de cheminée privatifs et tout autre équipements nécessitant un contrat d'entretien. 


b) le locataire doit s'acquitter des menues réparations dans son logement :

Pensez à changer les ampoules et les spots qui ne fonctionnent plus, refixez les prises arrachées et assurez-vous que les piles du détecteur de fumée sont en état de fonctionnement.

Pour reboucher les trous de vos murs s'ils sont abimés : retirez soigneusement les clous, les vis et les chevilles, brossez les débris et la peinture écaillée, dépoussiérez vos trous avec une éponge humide et rebouchez-les avec de l’enduit adapté au revêtement du mur.

Pour effacer les traces sur les murs s'ils sont abimés et si les produits ménagers classiques ne sont pas efficaces, essayez de frotter les taches à l’aide d’une rondelle de pomme de terre puis à passer une éponge propre et humide sur les anciennes traces.

Si les problèmes persistent, si les trous sont trop nombreux et si le revêtement a été manifestement détérioré, passez un coup de peinture ou changez le papier-peint s'il est arraché.

En cas d'impacts sur les revêtements de sols, changez-les harmonieusement selon le type de revêtement.

Assurez-vous que les fenêtres, les volets et les velux fonctionnent correctement, sinon réglez-les et graissez-les. Pensez à revisser les poignées de fenêtres et à manipuler avec précaution les stores occultants (velux) ou à les changer s'ils sont déchirés.

Dans les pièces d'eau, remplacez les joints d’étanchéité noircis par l'humidité ou poreux.

Pour toute question complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.