L'été est désormais un lointain souvenir et a laissé sa place depuis quelques semaines à l'automne, aux températures fraiches et à la grisaille. Tout n'est pas perdu : pour vous réchauffer le coeur et les membres, optez pour une cheminée ! Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses : foyer ouvert ou fermé, bois, granulés, au gaz ou au bioéthanol. Tour d'horizon.

 

Cheminées à foyer ouvert, à foyer fermé ou à insert ?

Rappelez-vous des soirées devant la cheminées lorsque vous étiez enfants : il y a fortes chances que la cheminée de vos parents ou de vos grands-parents ait été une cheminée à foyer ouvert. Quel spectacle de voir les flammes se tortiller avec l'odeur des braises !

Pourtant, les cheminées traditionnelles offrent un rendement de chauffage 6 à 7 fois moins élevé que d'autres appareils, à commencer par des cheminées à foyer fermé. Car pour avoir un meilleur rendement, un confort de chauffage plus important et qui dure plus longtemps, une cheminée fermée par une porte vitrée est une solution intéressante. L'installation est certes plus onéreuse et nécessite un tubage, mais le jeu en vaut la chandelle !

Dernière famille de cheminées, l’insert transforme une cheminée traditionnelle en foyer fermé grâce à son corps en acier et fonte. Beaucoup plus économique et écologique, vous pourrez choisir un insert fonctionnant au bois ou aux granulés.


S'agissant des différents modes d'énergie, une cheminée électrique sera intéressante pour profiter d'un rendement de chauffage correct. Des cheminées au gaz seront toutefois encore plus agréables, la chaleur diffusée étant naturelle. Quant à ceux qui sont à la recherche d'une cheminée essentiellement décorative et esthétique, une cheminée à l’éthanol sera très satisfaisante pour profiter des flammes sans poussières ni fumées. N'escomptez toutefois pas vous chauffer avec une cheminée à l'éthanol, sa capacité de chauffer une pièce étant limitée.


Une cheminée nécessite aussi un entretien annuel

A la manière d'une chaudière qu'il convient de faire réviser chaque année, une cheminée, une chaudière à bois, un insert ou un poêle doivent eux aussi obligatoirement être révisés chaque année. Non seulement le ramonage est une obligation légale à la charge de l'occupant d'un logement, propriétaire occupant ou locataire, mais il est indispensable pour se prémunir contre les risques d'incendie et d'intoxication au monoxyde de carbone.
Le ramonage consiste à retirer les résidus encore présents dans le conduit de cheminée (charbons, bûches ou granules), il permettra aussi d'assurer le bon fonctionnement de vos appareils producteur de chaleur et de veiller au respect des normes de sécurité en la matière.

Une question ? Contactez-nous !